Que peut-on faire en Suisse ?

Comme le montre ce graphique, les grands domaines  d’utilisation de l’énergie en Suisse sont :

  • Le transport   -> privilégier le transport en commun par rapport aux transports motorisés individuels, favoriser le train par rapport à l’avion,  travailler plus près de chez soi…
  • Les ménages (chauffage, climatisation, eau chaude)  -> mieux isoler nos immeubles, chauffer à 20° à la place de 22° - 25°, renoncer à la climatisation en été…
  • Certaines industries ->  améliorations techniques...
  • L’agriculture -> arrêter le gaspillage, diminuer notre consommation de viande (c’est meilleur pour la santé aussi)   

Ces mesures touchent dans une certaine mesure notre confort. Sommes-nous prêts à nous adapter ? La situation est-elle est assez urgente ? On parle de l’année 2100, donc il n’y a pas de problème pour moi...

Si la majorité des personnes en Suisse vous diront qu’ils sont convaincus qu’il y a du réchauffement, ils ne sont pas pour autant toujours d’accord de prendre des mesures concrètes :


Nos politiciens au niveau Suisse et mondial vont agir de manière plus décidée et efficace si l’opinion publique demande des changements rapides…

Juin 2016 : le Masterplan climat de l'Alliance climatique suisse propose un plan concret pour diminuer les émissions en Suisse de 53% d'ici 2030, et agir sur les émissions indirectes à l'étranger, liées notamment aux investissements suisses.
Etude détaillée : émissions nationales et internationales (en allemand)
Testez différents scénarios avec notre
simulateur du CO2 produit par la Suisse
Association Climat Genève