Certains proposent de manipuler le climat terrestre plutôt que d'arrêter les émissions de gaz à effet de serre :
  • en diminuant les rayonnements solaires, par exemple en lachant des particules chimiques en haute altitude  (SRM),
  • en retirant après coup le CO2 excédentaire de l'atmosphère (CDR).

Il y a même quelques expériences "grandeur nature" qui ont été menées, ainsi que des recherches théoriques (peu concluantes).

Alors est-ce la solution miracle, qui permettra de continuer notre mode de vie actuel sans rien changer ?

NON, car :
  • les risques de ces techniques sont très élevés. Selon les experts, on perturberait complètement le rythme des pluies, par exemple la mousson.
  • si on était obligé d'arrêter les émissions de particules en haute altitude plus tard (par exemple à cause de la pollution), la température augmenterait brutalement à ce qu'elle aurait été sans intervention (rapport 1 du GIEC § E.8)
  • l'océan resterait trop acide
                         
En Suisse aussi, certains politiciens UDC y songent, mais le Conseil fédéral a refusé d'étudier ces méthodes.


Il reste toutefois une méthode éprouvée pour éliminer le CO2 excédentaire : planter des arbres !

Et la géoingénerie ?

Association Climat Genève