Peut-on renoncer au nucléaire maintenant ?

Sujet un peu tabou… Que faut-il choisir entre une catastrophe climatique ou une catastrophe nucléaire ? 

Renoncer au nucléaire trop rapidement signifie potentiellement produire une partie de notre énergie électrique à partir de charbon, et donc empirer le réchauffement. Cependant le nucléaire n'est clairement pas la bonne solution au réchauffement.

Les énergies renouvelables sont devenues une vraie alternative au nucléaire - comme le montre le tableau ci-dessous, le nucléaire n'est pas moins cher que d'autres formes d'énergie - ceci même sans tenir compte des risques très élevés.
Investissements
Fonctionnement
annuel
Eolien
1850.- (1600.-)
111.-  (96.-)
Biogaz
4000.- (3750.-)
400.- (375.-)
Nucléaire
4250.- (4250.-)
72.- (72.-)
Grand hydraulique
5690.- (5690.-)
  41.- (41.-)
Photovoltaïque
8500.- (4750.-)
  85.- (48.-)
Géothermie
9500.- (4475.-)
260.- (225.-)
Extrait de "Die Energieperspektiven 2035 - Band5"

Coûts de 2007 par KWatt, entre paranthèses, le coût estimé par KWatt pour 2020
Investissem.
Fonctionnem.
annuel
Eolien
1850.- (1600.-)
111.-  (96.-)
Biogaz
4000.- (3750.-)
400.- (375.-)
Nucléaire
4250.- (4250.-)
72.- (72.-)
Hydraulique
5690.- (5690.-)
  41.- (41.-)
Photovoltaïque
8500.- (4750.-)
  85.- (48.-)
Géothermie
9500.- (4475.-)
260.- (225.-)
Association Climat Genève